Verrerie d’art à L’Isle-sur-la-Sorgue 

Aux Reflets Magiques… aux reflets de vos envies 

Aux Reflets Magiques à L’Isle-sur-la-Sorgue vous invite à découvrir la magie du Verre de Murano. Un savoir-faire ancestral des reflets de mille feux. Les objets d’art vénitiens vous envouteront.

Votre atelier de verrerie d’art près de Lubéron rassemble dans un seul espace masques, miroirs, objets d’art et de décoration, meubles. Les lustres, appliques et lampes donneront à votre intérieur des lumières aux reflets magiques et féériques, digne des grands palais vénitiens.

Accueil

L’atelier de réparation redonnera vie à vos objets et propose des pièces de rechange d’origine.

Aux Reflets Magiques est disponible tous les jours de la semaine, selon les horaires suivants : du jeudi au lundi de 10h à 19h non-stop. Le mardi et le mercredi, uniquement sur rendez-vous.

Vous trouverez les articles suivants :

Accueil

Accueil

Accueil

Accueil

Le métier de verrier d’art : Découvrez le savoir-faire des verriers pour la création d'objets d'art

Aux Reflets Magiques, spécialiste du verre de Murano, atelier de réparation et de restauration, redonnera vie à vos verreries anciennes et contemporaines, et la mise aux normes de vos luminaires

Verre en fusion Création d'objet d'artLa tradition du verre de Venise remonte à la fin du VI e siècle. En 1921, les verriers sont exilés sur l’ile de Murano, tout proche, pour épargner Venise des risques d’incendie, mais aussi pour mettre au secret leur précieux savoir-faire. Ils ne doivent alors ni s’expatrier, ni divulguer leurs secrets de fabrication sous peine de mort. En contrepartie de cet exil, Venise autorise les verriers à battre leur propre monnaie !

C’est l’artisanat du verre qui a rendu Murano célèbre dans le monde entier. Aujourd’hui, artistes, architectes et designers viennent des quatre coins de la planète pour travailler à Murano et donnent au verre un souffle nouveau.

Les verres de Murano sont devenus des objets d’arts recherchés par les collectionneurs du monde entier, leur fascination est demeurée intacte.

L'art de la fabrication

Les matières premières, silice, soude, potasse, chaux, contenues dans le sable blanc, les opacifiants, les colorants, sont versés dans un creuset réfractaire déposé au centre du four (le « criogolo »), à la température de 1 400 degrés.

L’utilisation de la soude permet d’obtenir un verre « long » très malléable, qui garantit au Maître Verriers un temps de travail plus étendu.

La boule incandescente, élastique qui se forme est saisie à l’aide d’une canne creuse par le « cueilleur » ouvrier ou apprenti (les « serventi ») qui la passe au maître-ouvrier (le Maestro).

En tournant la canne sur les bardelles, par torsion des poignets, avec des gestes presque sensuels, celui-ci façonne la masse vitreuse, l’étire à l’aide de pinces, la taille avec des ciseaux en éliminant les parties inutiles. Les outils sont restés les mêmes depuis des siècles.

Peu à peu, l’ébauche prend forme. Il faut aller au four plusieurs fois pour maintenir la souplesse de la masse travaillée et soufflée par l’artiste.

A l’aide d’une truelle (paletta) l’objet, allongé, affiné par le soufflage se modèle, s’harmonise, s’unifie, se lisse dans une implacable précision de gestes, selon la volonté et l’imagination, jusqu’au résultat désiré.*

A l'origine de tout, le verre en fusion et une canne 

La « canna » est le point de départ de toute création…
Elle désigne tout à la fois les tiges de cuivre qu’utilisent les verriers, ainsi que la boule de verre transparent, opaque ou composé de verre de plusieurs couleurs qui va être travaillée, étirée en forme de longues baguettes ou encore soufflée par diverses techniques.

L'art de la manière

Le verre de Murano a offert au fil des siècles un inépuisable champ d’exploration et d’épanouissement artistique où se sont aventurés de nombreux créateurs. De très nombreuses techniques ont vu le jour, inspirées par le souffle créatif de tous les « maitres du Verre »…

Les Millefiori

Le décor millefiori est obtenu par la fusion de murrines, baguettes de verre multicolores, juxtaposées dans un ordre choisi en un faisceau dont les sections restitueront le même motif régulier (rosace, fleurette, étoile, etc…).

Le verre millefiori se travaille à chaud par soufflage ou par moulage. Les sections de baguettes sont parfois englobées dans une masse de verre incolore ou confectionnées en perles.

Ce procédé, permet d’inépuisables effets décoratifs et orne toutes sortes d’objets décoratifs comme les célèbres presse-papiers ou sulfures, des montres, des vases, des bijoux…

Pour créer des perles millefiori, le verrier enroule du verre blanc en fusion sur une tige en cuivre pour en constituer l’âme (le cœur). Il dépose des murrines sur le verre en fusion puis façonne la perle.

La pièce est ensuite refroidie dans un matériau réfractaire pour éviter qu’elle n’éclate.

Les perles sont ensuite désolidarisées de la tige métallique.

Filigrana

La technique Filigrana est l’une des plus anciennes utilisée (XVI siècle).

Le principe est d’associer au verre soufflé transparent des fils de verre étiré de couleurs diverses, préalablement disposés sur une plaque métallique ou en céramique.

Cette technique permet d’obtenir des graphismes divers que l’on classe en trois grands types :

- Le 'Vetro a fili' : les cannes forment des lignes

- Le 'Vetro a retorti' : les cannes forment des spirales

- Le 'Vetro a reticello' : les cannes s’entrecroisent

Les Murrines

Les Murrines sont obtenus par l’étirement d’une boule de verre formée de couches successives de verre de couleur disposées selon le dessin préétabli.

Après refroidissement, on sectionne cette canne en tronçons pour obtenir les « dischetti » qui serviront à la création des œuvres des Maitres Verriers.

Sablage Sabbiatura

Technique qui s’obtient en décorant l’objet au moyen d’un jet de sable avec un outil particulier en recouvrant la surface de l’objet avec un masque approprié.

On peut obtenir différents effets en utilisant des diverses qualités de sables ou en modifiant la pression du jet.

Sommerso

Immersion d’une boule de verre recueillie dans plusieurs fours contenant différentes couleurs pour obtenir des masses de couleurs variées qui flottent les unes dans les autres…

Cana

Des baguettes de couleurs différentes sont associées sur un plan de travail pour composer un décor puis fusionnées à une boule de verre par le Maitre verrier grâce à une canne à souffler.

Pulegoso

Inclusion dans la masse de verre d’innombrables bulles d’air.

Les lignes directives de votre verrière d’art (84) 

En connaissance de différentes techniques pour la réalisation de formes et de couleurs en verres, votre verrière vous présente sa liste de lignes directives :

  • Une véritable passion pour la matière verrée
  • Un sens des couleurs et des lumières
  • Une touche et une âme artistique
  • Une sensibilité à la création
  • Une créativité et une rigueur
  • Une précision et une finition or paire
  • Une imagination vaste
  • Un professionnalisme et un sérieux 

Pour de plus amples informations concernant les différents services d’Aux Reflets Magiques, pour toutes vos demandes de devis et pour toutes vos éventuelles demandes de prise de rendez-vous, contactez votre verrière d’art dans le Vaucluse.

Caroline est à votre entière disposition pour répondre à toutes vos demandes et questions.